La presse en parle...

Interview dans Causette de Boudoir à l'occasion du Festival Internationnal des Arts de la Rue d'Aurillac.

Causette de Boudoir (Août 2018)

France Bleue IDF (Octobre 2017)

"Le noir tombe et des voix suggèrent à l'oreille les prénoms des grands auteurs célébrés ce soir : "Paul ... Guillaume ... Jacques..". La diction parfaite de Cécile et Lola, ce ton juste, est avant tout un bel honneur fait à Verlaine, Apollinaire ou Prévert. Il y a dans leurs regards pétillants une passion pour l'interprétation qui ferait fondre tout examinateur du bac de français sur Le Poème à Lou ou Sanguine. Le propos est cru mais non vulgaire. Les lèvres se plissent pour sourire et des bouches éclatent des rires. Essayez également chez vous l'expérience suivante. Demandez à votre amie d'éplucher lentement une orange pendant que vous vous munissez de votre instrument pour interpréter Dialogo de la sonate de Ligeti. Si c'est la fin (?) de cette chose artistique, nous attendons la prochaine avec impatience.

"Les deux comédiennes nous dressent un portrait toujours tendre et imagé de la "chose". Chaque artiste porte son regard personnel sur la sexualité et les notes de violoncelle font résonner le plaisir de la langue. Un spectacle musical de poésie érotique tout en féminité, en soupirs et en mots susurrés. Quoi de mieux pour provoquer le désir ? " 

« Deux femmes, un violoncelle et de la poésie érotique. La promesse de « Au fond, la chose » est de vous chuchoter le sexe au creux de l’oreille, mêlant leurs cordes vocales à celles du violoncelle. Cécile Martin et Lola Malique ont réussi à me faire saliver, et vous? »

 

 

« C’est dans une ambiance feutrée, un peu comme celle d’un café théâtre, qu’impatients nous nous sommes installés pour un spectacle aux accents érotiques. La pièce mélange lecture de poésies érotiques, chants et violoncelle. Les comédiennes sont audacieuses, ont des projets pleins la tête et invite à un voyage où les mots crus sont poétiques et le violoncelle, objet érotique. »

 

 

« Deux femmes et un violoncelle partagent une scène étroite, tamisée et intimiste. Le sujet de ce soir: le désir. C’est avec finesse et poésie que Cécile Martin et Lola Malique abordent, avec leurs mots et ceux d’auteurs célèbres, la Chose. Parfois drôle, parfois sérieux, mais toujours intense, le spectacle Au fond, la Chose nous rappelle la simplicité des spectacles d’appartement. Rien n’est superflu, et tout est subtil. On ne peut que recommander d’aller voir cette création habile et délicate! »

 

 

« Un spectacle musical pour sublimer le plaisir. (…) Eh bien, ce sont des femmes qui ont décidés de prendre la parole, pour parler de nous, des autres, de notre corps tabou. Bien que le sexe soit partout, personne ne veut l’entendre alors Cécile Martin (comédienne) va le jouer et Lola Malique (violoncelle, chant) va le magnifier, le chanter, l’instrumentaliser. (…) Pour ceux qui auront le courage de se trouver dans la salle, attention aux sueurs froides, ne soyez pas choqués vous allez frissonner… de plaisir. »

 

 

« Cécile Martin et Lola Malique joueront avec les mots du plaisir sur les cordes de la chair un répertoire  poétique, classique et contemporain. Elles vous veulent tout ouïe. Prêts à entendre parler de sexe, de corps désirants et désirés. »

 

 

 « Facétieuses et sensuelles à la fois, elles racontent les érotismes en poésie, en musique et avec humour, invitant le public dans des contrées intimes  et secrètes. »

 

Sensuelle (Juin/Juillet 2015)

Bande Meeting (Octobre 2016)

Le Cabinet de Curiosité Féminine (02/03/2015)

Impermanence, le blog d’Ann Bert (01/04/2015)

Hellocoton (01/04/2015)

Axe Libre (04/05/2015)

Oh my Lollipop (09/05/2015)

Sexpress – Le blog sexo de l’Express (13/05/2015)

Causette de Boudoir (Août 2019)

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • SoundCloud - Black Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now